Vous êtes ici

Second Life

Second-Life

 Il est maintenant impossible de ne pas connaître
Second Life.
Souvent associé à un jeu vidéo, Second Life n’est pas seulement ludique puisqu’il s’agit en fait d’un univers virtuel en ligne dans lequel on évolue avec son avatar.

Bienvenue sur Second Life, société parallèle à la nôtre, mais virtuelle.
Chaque activité réelle est représentée, les possibilités sont donc infinies comme dans la vie réelle. Depuis 2003, Second Life a rendu accros plus de 3 millions de personnes.
Ils passent des heures dans un monde inexistant, dans le seul but de s’inventer une nouvelle vie.

Visite Touristique
Tout commence très simplement par la création de son “avatar”. Le niveau de personnalisation de son avatar est poussé au maximum afin de se rapprocher de la réalité. Il est donc possible de modifier entièrement l’apparence de son personnage (depuis sa taille et sa corpulence jusqu’à la forme du visage, les couleurs des yeux, du nez et du look avec de nombreuses tenues au choix.) afin de le façonner à son image.
L’apparence de l’avatar prend une telle ampleur dans Second Life que de nombreux “coiffeurs” et autres “marchands de vêtements” y sont implantés.
L’avatar créé, le monde de Second Life s’offre à nous.
Tel un touriste, nous pourrons voyager dans les différents lieux que regroupent Second Life. Par exemple, Dijon pourrait être présente dans Second Life, peut-être au sein de l’île de la Bourgogne.
Ces visites permettront de rencontrer d’autres utilisateurs afin de pouvoir discuter, échanger et partager ses intérêts. Tout est conçu pour créer ces rencontres, avec de nombreux lieux de rencontres et lieu de socialisation. La visite s’effectue très simplement car l’avatar possède la faculté de voler, permettant tout simplement d’effectuer tout les déplacement très rapidement. Et peut être aussi un moyen de rappeler aux utilisateurs que le monde de Second Life reste virtuel.

 Devenir Résident

La vie de résident de Second Life possède le même but que celui du simple touriste (partager avec les autres utilisateurs) mais l’objet du partage est tout autre. Le résident souhaitera rentrer dans la “vie active” de Second Life. Il va commencer à trouver un endroit où il pourra vivre (maison, appartement …) et pour cela il devra acheter un terrain sur lequel il devra faire construire ses biens. Chaque terrain doit donc être acheté, et le tarif évolue en fonction de la superficie du terrain. Mais pour bénéficier de ce droit d’achat, il faut au préalable se souscrire à l’abonnement de Second Life. Autre possibilité, la location ce qui évite toute souscription à l’abonnement mais il faudra pour cela se plier aux règles imposées par le propriétaire. La liberté d’action sera donc limitée, et la possibilité de se faire arnaquer est grande, car il est bien difficile de cerner une bonne ou une mauvaise affaire concernant la location d’un terrain et/ou maison. Pour avoir donc la possibilité de faire tous ces achats, il faut donc posséder la monnaie officiel de Second Life, le Linden Dollar. Cette monnaie virtuelle est basée sur de l’argent concret. Le Linden Dollar peut être converti en Euros et vice versa. En 2007 : 1 euro équivaut à 327 Linden Dollar. Tout devient bon pour gagner de l’argent, soit en s’en injectant soit même grâce à sa carte bancaire et les services de paiement Paypal, ou alors en recherchant un emploie sur Second Life afin de gagner en autonomie son argent. Tout moyen devient donc bon pour gagner de l’argent. Le sexe devient le moyen le plus rapide et facile de remplir son porte monnaie ce qui entraîne une augmentation d’escort girls, prostitués… Mais le sexe ne permet pas vraiment de faire fortune. Seule une poignée de résidents ont fait fortune en exerçant des métiers comme graphistes, designers ou encore promoteurs immobiliers. En effet, la création d’objet prend une telle ampleur que de nombreux utilisateurs se mettent à la création d’objet, de maisons … Qu’ils mettent ensuite en vente aux autres utilisateurs.
 

L’avenir de Second Life

Second Life n’est pas voué à rester cette petite société parallèle ; mais son utilisation va tout simplement remplacer la manière d’utiliser Internet. En effet, il pourra devenir le nouveau moyen de surfer sur le web. L’avatar de l’utilisateur serait la représentation de l’internaute surfant sur le web, et au lieu de taper les adresses URL des sites, il se promènerait dans ce monde virtuel où chaque site serait représenter par une maison, un café, un supermarché … De plus cette manière d’utiliser Second Life réunit toutes les attentes que peut avoir un internaute en étant sur le web. Car il pourra toujours accéder au premier rôle d’Internet : la communication directe (la messagerie instantanée, qui devient en 3D plus ludique et plus ouverte à la rencontre), l’information (chaque maison abrite des documents, comme sur un site web), et tout autre service qu’Internet offre aujourd’hui, commerce compris. La rapidité de la navigation peut toujours être représenté avec un système de téléportation pour arriver directement à l’endroit recherché. Et la grande innovation que pourrai présenter ce nouveau système de navigation Internet, est que le créateur du site (donc de la maison) pourra directement réagir aux réactions que pourront laisser les utilisateurs durant la visite.

Second Life pourrait donc devenir la première révolution d’une nouvelle navigation sur Internet…

Fiche d’identité Second Life

Nom : Second Life

Date de création : 2003

 Fondateur : Philip Rosedal, membre de Linden Lab

 Nombre de Résidents : plus de 8 millions, au rythme actuel de 800 000 recrues par mois

 Activité : 1,3 millions de dollars sont échangés chaque jour

 

 

 Retour
Retour en haut de page