Vous êtes ici

Êtes-vous ROPO ?

Et vous ? Êtes-vous du genre ROPO ? 

Pour pouvoir répondre, il faut qu'on vous explique : en effet, vous êtes certainement ROPO sans le savoir.

Le ROPO est en fait un comportement qui consiste à faire de nombreuses recherches en ligne pour se renseigner sur un service ou un produit, et décider ensuite de l'acheter en magasin.

Research Online, Pay Offline” : vous comprenez mieux maintenant.

Qu'est-ce que cela veut dire ? 

Tout d'abord, on note ici l'importance de la qualité d'une information véhiculée en ligne côté annonceur : il s'agit de maîtriser au mieux sa e-reputation. De la fiche produit à l'avis client en passant par le choix des visuels, rien ne doit être laissé au hasard pour décider l'internaute.

On pourrait penser que de par sa démarche Internet, il est plus pratique et rapide pour un intenaute de finaliser son achat en ligne. Mais non. Ce n'est pas si simple. Le paiement en ligne est souvent un frein à l'achat sur Internet. Ceci signifie qu'un internaute a besoin de retrouver un contact humain afin d'être rassuré au moment de son achat. C'est ce besoin qu'il est intéressant d'exploiter en terme marketing, pour faire passer l'internaute de l'environnement “Web” à l'environnement “Store”,  ce de la manière la plus agréable possible (voir la définition Web to Store).  

N'oublions pas que l'internaute qui se déplace en magasin vient pour acheter un produit, mais peut potentiellement repartir avec un sac bien plus rempli que prévu. Le Cross-Selling augmente ainsi le panier prévisionnel. 

Comme le rappelle Catherine Barba, auteur de l'essai "Le Magasin n'est pas Mort", un vendeur ne doit pas être effrayé par un acheteur potentiel qui entre dans sa boutique, ce malgré tout le bagage d'information produit qu'il amène avec lui. Il doit faciliter sa décision et la rendre la plus agréable possible... 

Vendeur en magasin, un métier en pleine métamorphose ? 

ROPO Web To Store
Retour en haut de page