Vous êtes ici

Web to Store : non, non, non ! le magasin n’est pas mort.

On a souvent entendu que le e-commerce tuait le commerce. Le digital nous prouve aujourd’hui le contraire grâce à des concepts innovants permettant de reconcilier internet et les points de vente physiques.

Si certaines enseignes ont bâti leurs stratégies sur un commerce 100% en ligne, même les pure-players l’avouent : il est nécessaire de (re)créer le lien.
C’est par exemple le cas avec des enseignes comme Free ou encore Bazarchic, Pixmania, Camif... qui ont décidé, il y a deux ans déjà, d’ouvrir leurs boutiques (d’autres exemples sur le Journal du Net.)

L'internaute a BESOIN d'être écouté, conseillé et reconnu. 

Imaginez un instant pouvoir être reçu par un conseiller dédié, qui vous propose des produits adaptés, vous les fait tester, et vous propose ensuite de les commander en ligne pour être livré chez vous ou dans votre boutique préférée ? 
Imaginez pouvoir réserver en ligne un produit dont vous avez rapidement besoin, et pouvoir venir le chercher en magasin ou en dépôt en étant prévenu par SMS en un temps record ?

Imaginez ... tout est possible, finalement, pour faciliter la vie du client ! 

De nombreuses marques l’ont bien compris et on parle désormais d’une expérience client “Phygitale”.

Outre l'expérience digitale proposée, c'est aussi une revalorisation du métier de vendeur, qui prend toute sa place dans sa misson initiale de conseil. 

Ainsi, le Web to Store incite certes l’internaute à acheter, mais surtout à mieux acheter, et ce tout en s’amusant. En plus de lui faire gagner du temps, il lui propose un service complémentaire, attendu. 

Autre avantage : n’oublions pas qu’entrer dans une boutique, ne serait-ce que pour récupérer un colis, c’est aussi ouvrir grand ses yeux et avoir d’autres envies !

On peut le confirmer, le Web to Store est une tendance à suivre pour les mois et les années à venir.

Web to Store
Domaines d'intervention
  • Webmarketing
Retour en haut de page